SVT
fantkisslakiss
50

Bonjour ! Pouvez-vous m'aider à faire mon dm s'il vous plaît... Merci beaucoup

+5
(1) Réponses
meganepaterno

Bonsoir, Proposition d'explications pour répondre à cette étude mais il y en a d'autres bien entendu... 1) Expliquer les variations de couleurs prises par le pelage des chats siamois à la surface du corps ainsi que variantes phénotypiques souvent constatées. Doc. 1 et Connaissances : Les chats siamois possèdent un phénotype moléculaire très caractéristique, les yeux sont bleus et affectés d'un léger strabisme ;  l’enzyme tyrosinase est différente de celle des autres chats du fait d’une mutation du gène de la tyrosinase ainsi son activité est sensible à la température : les cellules de peau situées hors extrémités ne produisent pas de mélanine et la fourrure reste donc claire tandis que les extrémités sont de couleur brun foncées. Ainsi, les chats élevés sous des climats froids ou bien à l'extérieur sont plus foncés ceci est dû à une plus grande activité de la tyrosinase qui produira plus de mélanine que ceux élevés sous climat chaud ou en intérieur.    Plusieurs données permettent de comprendre l'origine de tels phénotypes : - Les chats siamois sont obtenus par croisements à partir de parents possédant eux-mêmes ces caractéristiques. - Les extrémités de l'organisme (queue, pattes, oreilles, museau) ont une température corporelle inférieure (35°c) à celle du reste du corps (38°). - Si des poils sombres sont arrachés de la queue et si le chat est placé à une température plus élevée que la normale, le nouveau pelage qui repousse est clair. - Inversement, si on enlève quelques poils clairs situés sur le dos et si l'on refroidit cette zone, les poils qui repoussent sont foncés.   Analyse doc.2b La mélanine est le pigment foncé donnant la couleur de la fourrure, cette mélanine est synthétisée par la tyrosinase, or l'activité de la tyrosinase dépend de la température : - A 32°C, la teneur en tyrosine passe de 100% à 0 minutes à 5% au bout de 25 minutes de contact avec l’enzyme. La tyrosinase dégrade la tyrosine afin de la transformer en mélanine, l'enzyme fonctionne. - A 38°C, entre 0 et 25 minutes de présence avec l’enzyme, il y a 100% de tyrosine dans le milieu ; Il n'y a donc pas synthèse de mélanine, la tyrosinase est inactive.  Conclusion : Dans les extrémités plus froides, l'enzyme fonctionne il se forme de la mélanine : la queue, l'extrémité des pattes, des oreilles et du museau sont foncés.  Dans les zones plus chaudes, l'enzyme ne fonctionne presque pas, il ne se forme que très peu de mélanine, la fourrure demeure crème ou claire.  2) Déterminer à quoi est due la couleur du pelage des siamois. Sachant que : a) un caractère phénotypique dépend de l’expression d’un ou de plusieurs gènes ;  b) l’activité des protéines cytoplasmiques est modifiée par l’environnement.   On peut en conclure que la couleur du pelage des chats siamois est due à leur environnement, la coloration plus foncée de la fourrure aux extrémités est due à une plus grande activité de la tyrosinase qui produira plus de mélanine à basse température mais elle dépend aussi d’un ou de plusieurs gènes transmis par les parents.

Ajouter une réponse